No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Silk Road Assassins: « State Of Ruin »

Le premier album de Silk Road Assassins, auteur de deux 12″ auparavant, vient ici explorer la frontière entre electronica et grime, entre capacité à proposer des rythmiques syncopées et travail moins appuyé sur les nappes, voire les mélodies.

Avec leurs morceaux ramassés autour des trois minutes, les Anglais mettent en avant leur désir d’aller droit au but, envoyant souvent les pulsations dès le début du titre, amenant l’auditeur à hocher la tête en cadence (« Familiars », « Taste Of Metal »). En parallèle, quelques accords et éléments chromatiques parcourent donc l’album, comme autant de touches plus colorées apportées en contrepoint de l’aspect plus urbain et déstructuré des rythmiques (« Split Matter », « Bloom », « Saint », « Blink »).

Sans avoir recours à des incursions vocales, le trio britannique sait aussi introduire des composantes assez voisines dans leurs sonorités, comme des petites bribes façon onomatopées (« Bowman »).

La participation des Russes WWWINGS donne, en creux, une idée de ce qu’aurait pu être State Of Ruin si les Anglais s’étaient laissé aller à ne privilégier qu’une approche saturée (dans le traitement des rythmiques, mais aussi dans l’occupation sonore). Fort heureusement, Silk Road Assassins a donc fait le choix de procéder de manière plus fine, moins martiale, dosant subtilement ses effets.

****

7 mars 2019 - Posted by | Chroniques du Coeur | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :