No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Flying Hórses: « Reverie »

Que cet album puisse être joué en boucle dans nos oreilles a à voir avec notre manière de camper la pianiste Jade Bergeron et son projet Flying Hórses dans la mouvance néo-classique. La proposition nous ouvre ses bras au post-rock façon Sigur Rós et à une instrumentation enveloppante – boîte à musique et célesta vintage s’adjoignent des arrangements de corde.

Sur Reverie, enregistré en quatre temps et lieux, dont l’Islande, la multi-instrumentiste fournit une trame narrative mélancolique autour du mouvement, avec de nombreux jeux de miroirs (« Awake/Asleep », « Settled/Unsettled », etc.).

C’est à l’auditeur de remplir les cases à la lueur de son vécu, de ses souvenirs, de sa sensibilité… Ainsi, l’ambiance métallique de Migration évoque chez nous un enfant migrant qui fuit sur la pointe des pieds, tandis que Fearless, inénarrable, nous laisse les yeux humides.

Difficile, devant les images qui se bousculent et la nomenclature des titres, d’évacuer le contexte politique. Comme si Jade Bergeron voulait nous dire: là où s’érigeront les murs, il y aura toujours des chevaux volants.

****

3 mars 2019 - Posted by | Chroniques du Coeur | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :