No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Sarah Louise: « Nighttime Birds and Morning Stars »

Ceci n’est certainement pas une musique terrestre. Nighttime Birds and Morning Stars est plutôt l’étonnant voyage spirituel de la guitariste américaine Sarah Louise, grande fresque stellaire qui n’a rien à voir avec ses albums précédents. Son folk des Appalaches n’est plus qu’un vague souvenir ; la musicienne fait ici une expérience glissante aux attributs new age et psychédéliques, où perce la lumière faiblarde d’un lointain cosmos.

Voyez : sa guitare acoustique à 12 cordes a été rangée au profit d’une guitare électrique imprévisible et de manipulations synthétiques d’intensité variable — les essais sonores génèrent des grincements, des filets incantatoires, des courants rapides comme une rivière au printemps. Sur « Rime », on croirait même entendre (fugitive illusion) le son étouffé d’un gamelan, cet orchestre indonésien de percussions. Dépaysant, assurément. Et sa voix : comme un ange qui évacuerait sa douleur. Toute l’étrangeté de cet album lui confère, à terme, une beauté paradoxale — car on flotte, toute structure ayant disparu.

****

10 février 2019 - Posted by | Chroniques "Flash" |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :