No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Kartikeya: « Samudra »

Le sextet métal russe Kartikeya a cette particularité depuis pas mal d’années d’intégrer dans son cocktail électrique, fait de death et de thrash, des influences indiennes, plus précisément de la musique hindou. Cette dernière caractérisée par la structure et l’improvisation s’est de nouveau fait une (petite) place sur Samudra, le troisième album du combo 6 ans après le précédent. C’est d’ailleurs et surtout sur le titre « Kannada » que l’alliance entre les deux univers est la plus réussie grâce à la participation de Karl Sanders de Nile, un habitué des musiques ethniques contemplatives et de Sai Shankar.

Le reste du temps, on ne sera pas gavé de ragas mais plutôt dune grosse rythmique bien percutante et de riffs étoffés comme il se doit. Grosso modo on a droit à une interprétation qui rappellera Lamb Of God, très bien exécutée entrecoupée de passages aux ambiances plus éthérées ou reposantes « Samudra », « Kumari Kandam »). Sans revisiter le genre, Samudra plaira très probablement aux mordux de métal qui se passionnent pour le symbolisme et la culture hindou.

**1/2

22 janvier 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :