No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Needlepoint: « The Diary of Robert Reverie »

The Diary of Robert Reverie conviendra à tout ammateur du rock des années 60 et 70 et en particulier de la mouvance psyché/pop/prog. La filiation avec Caravan y est une évidence, c’est une de celles que revendique le groupe, tout comme Syd Barrett, Robert Wyatt (Soft Machine) et Camel dans leur liste de mentors. Ce quatrième opus est même celui dans lequel Needlepoint poussent le plus loin leur amour pour les sixties.
Ce projet de Bjorn Klakegg (compositeur, guitariste, chanteur) respecte les codes du passé avec de jolies couleurs apportées par les instruments emblématiques que sont l’orgue Hammond façon Doors, le piano Rhodes (à la mode Grateful Dead) et le jeu délicat sur les percussions (ambiance Pink Flod sur More). Guitare et basse sont quant à elles saturées juste ce qu’il faut pour donner un peu de grain à l’ensemble et donner davantage d’éclat au chant très clair et mélodieux.

Pour encore plus coller à l’époque, le quatuor basé à Oslo donne également dans le concept album, ils nous racontent l’histoire de Robert Reverie dont le nom est lui aussi assez évocateur, on est promené dans son petit monde entre onirisme et jazz-rock, entre songe et pop-prog, entre douceur et mélancolie.
The Diary of Robert Reverie représente une belle opportunité de redécouvrir un autre monde avec le son d’aujourd’hui, un opus qui permet de revisiter tout un pande l’histoire du rock ainsi que sa poursuite d’autres pistes presque parallèles (folk, jazz, prog, low-fi…).

***1/2

17 janvier 2019 - Posted by | Chroniques du Coeur | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :