Angelic Milk: « Divine Biker Love »

Direction Saint-Petersbourg pour partir à la rencontre d’un des nouveaux groupes de cette année. Voici donc Angelic Milk qui est le nom du projet de la chanteuse Sarah Persephona et qui est partagé entre indie pop lo-fi, dream-pop et post-punk/emo gothique, comme l’atteste son premier album Divine Biker Love paru sur un label suédois.

Dès les premières notes de « Helluva Dr. », on embarque dans l’univers protéiforme d’Angelic Milk. Les premiers morceaux de Divine Biker Love sont riches en lourdes distorsions de guitare et de rythmiques effrénées digne des années 1980 comme le punchy « BALL GAG KI$$ » flirtant avec le riot grrl ou encore « When The Limousine Pass Us By » contrastant avec l’interprétation onirique de Sarah Persephona.

La fusion entre dream-pop et riot grrl est parfaitement assurée et la seconde moitié du disque ira mettre en avant les textures plus éthérées. On appréciera entre autres « Celebrate » qui aura de quoi faire penser au label 4AD mais encore les ballades lancinantes que sont « Crimson Spots On Pale Pink Silk » et « Agnes De Lux » qui clôturent cette cérémonie avec grâce et efficacité. Sur ce point-là, Angelic Milk réussira à marquer l’épreuve du premier album avec ce Divine Biker Love qui, faute d’être divin,peut susciter un petit engoueme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s