Ordinul Negru: « Faustian Nights »

La Transylvanie a été une source d’inspiration inépuisable (tout comme les Vikings et la mythologie nordique) pour les groupes de Black Metal, en terme d’occultisme et de mysticisme. Alors, quoi de mieux que d’être originaire de cette région quand on pratique ce style de musique? Niveau crédibilité, Ordinul Negro qui vient de Timisoara, n’est pas attaquable. Actif depuis 2006, ce n’est que maintenant, avec Faustian Nights, que loisir est donné de se pencher sur l’œuvre de la formation roumaine.

Le combo propose un Black Metal assez traditionnel, avec sa dose d’agressivité et de noirceur, tout en ne faisant pas l’impasse sur un léger aspect mélodique. L’influence de De Mysteriis Dom Sathanas de Myhem est très nette, par exemple sur l’ouverture du disque, ou bien l’intro de « Faceless Metamorphosis ». Quelques riffs en forme de nécrologie viennent jeter de l’huile sur un feu qui ne demande qu’à s’enflammer.

Ajoutons quelques éléments disséminés avec parcimonie pour apporter juste ce qu’il faut de variété, et, même s’ils ne sont pas des plus originaux, ils sont employés avec savoir-faire: du chant clair sur « The Apocalypse Through a Hierophant’s Eye », une rythmique vaguement tribale (« Faceless Metamorphosis ») ou un discours déclamé en toute fin de disque. Si on ajoute à tout cela une production idéale pour le style, à savoir avec un équilibre parfait entre clarté et cendres, on obtient un album, à défaut d’être référentiel, est aussi solide que les racines des monts des Carpates.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s