Machinefabriek: « Entropia »

Pour leur cinquième collaboration ensemble, ces artistes originaires de Rotterdam, Michel Banabila et Rutger Zuydervelt, à savoir Machinefabriek, transportent l’auditeur sur des territoires aux fluctuations souterraines, faites de drones aux débris indus et de micro sonorités exposées aux souffles de l’improvisation. Entropia est une oeuvre qui accumule les énergies et les renverse sur des zones d’expérimentations hantée.

Ils écorchent ainsi les « field recordings » pour les faire coexister aux cotés de machines indéfinies et de sources sonores floutées par les chemins qui s’ouvrent devant eux, avant de sombrer dans des marécages recouverts de végétation perturbée.

Banabila & Machinefabriek est une oeuvre dense et complexe, faite de résonances chaotiques et de fragments enregistrés, extraits de leur nid pour vriller nos sens et redessiner un monde parallèle, aux dimensions schizophrènes. Annihilant.

****

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s