John Mellencamp: « Other People’s Stuff »

Le Great American Songbook ? C’est ce que dit John Mellencamp dans son livret accompagnant les chansons rapatriées ici : on en est pas là, contentons-nous d’évoquer le Great Americana Songbook : des morceaux qui sont la chaux, le sable, les éléments constitutifs de la maison américaine.

Notre vétéran troubadour a ainsi rassemblé et réenregistré les pièces qui l’ont fondé : le country de chez Jimmie Rodgers (« Gambling Bar Room Blues »), du country-soul de chez Mickey Newbury (« Mobile Blue »), du gospel texan de 1927 (« In My Time of Dying »), du reportage country-folk de la même époque (le fameux « Wreck of the Old 97 »), du protest song des années 1960 (« Eyes on the Prize »), et même du soul de chez Stevie Wonder (« I Don’t Know Why I Love You) ». Arrangements purs et durs, intention claire, revisite sincère : tout ça compose un album fait pour inspirer. L’heure peut, en effet, s’y prêter.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s