No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Boy Azooga: « 1, 2, Kung Fu! »

Sous le nom atypique et crypto-exotique de Boy Azooga se dissimule un Gallois pur jus, Davey Newington homme-orchestre résident à Cardiff mais aussi batteur du groupe The Keys, combo mélangeant à merveille rock psychédélique, garage-pop et influences glam.

Sur son premier opus, 1, 2, Kung Fu! Ce fils de musiciens de de musiciens de l’Orchestre national de la BBC prouve su’il sait maîtriser avec brio les diverses influences musicales dans lesquelles il a été baigné. On appréciera, dès lors sa versatilité ; le riff endiablé glam-garage qu’est « Loner Boogie » tout comme après l’aérienne introduction de « Breakfast Epiphany ».

Que l’on passe de la délicatesse avec « Jerry », « Taxi To Your Head » et « Loser In The Tomb » à la rythmique entraînante soulignée par « Face Behind Her Cigarette » ou encore la conclusion « Sitting On The First Rock From The Sun » et son riff décapant, Boy Azooga assume parfaitement son côté caméléon.

Le revers de cette médaille est, bien évidemment, la manque de direction stylistique et de cohésion ; rien, peut-on l’espérer que la maturation ne saura pas réguler.

***

2 janvier 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :