No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Morgue Poetry: « In The Absence Of Light »

Morgue Poetry est un combo « illustrement inconnu » d’autant plus qu’il est le projet solo d’un des membres du tout aussi peu réputé Wisborg. Une fois la chose acquise on comprendra très vite que l’on est en face d’un artiste qui se trouve à mi-chemin entre Nick Cave, Johnny Cash, Danzig dans ses moments d’accalmie et, plus présent à nos « mémoires actuelles », Me And That Man autre projet solo d’un musicien de Behemoth.

Morgue Poetry se définit comme oeuvrant dans le dark-folk et, à ce titre, In The Absence Of Light ne brille en effet pas par sa luminosité.

Il s’agit d’un opus naviguant entre folk, country et rock gothique avec, de ci de là, quelques équipées « ethniques ». Les titres sont, comme de bien entendu, sobres et sombres qous-tendus par la voix grave et rocailleuse de Konstantin Michaely L’unité entre find et forme est exemplaire au point de friser, parfois, une certaine monotonie.

Album spartiate auquel on n’a pas grande chose à rajouter ou à reprocher ; on saura puiser dans son intimisme pour y trouver un intérêt plus que confidentiel.

***

29 décembre 2018 Posted by | On peut se laisser tenter | | Laisser un commentaire

Poliça & Stargaze: « Music For The Long Emergency »

C’est un curieux alliage que celui de Poliça, groupe synth-wave de Minneapolis avec le collectif musical néo-classique berlinois Stargaze. La résultante en est cet album collaboratif, Music For The Long Emergency.

Le répertoire en est une musique métissée, labyrinthique et savamment orchestrée comme sur « Fake Like » et « Speaking Of Ghosts ».

Conséquence de cet alliage, on passe ainsi par des moments contrastés ; du calme à la tempête, de l’anticyclone à la dépression avec les glaçants « Marrow » et « Cursed » qui, elle, est interprétée par le rappeur local Crescent Moon avec un flux qui accompagne avec brio le ton chaotique du morceau.

Rappelant les travaux des compositeurs du même calibre comme Nils Frahm et Mica Levi, Poliça & Stargaze arrive à passer d’une émotion à une autre, passant du désordre au désarroi notamment sur la pièce maîtresse de 10 minutes : « How This Is Happening » qui fait écho aux élections américaines qui ont dégoûté plus d’un.

Sur Music For The Long Emergency, il est clair que Poliça & Stargaze font la paire. Mêlant les deux antipodes de leur musique, on assiste à un disque riche en contrastes et en émotions fortes comme on en fait rarement.

****

29 décembre 2018 Posted by | Chroniques du Coeur | , | Laisser un commentaire