No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Buxton: « Stay Out Late »

Buxton est dans les parages depuis maintenant plus de quinze ans et reste constant et régulier dans sa carrière. Le quintet originaire de Houston nous avait laissé avec un Half A Native plutôt de bonne qualité il y a trois années de cela;iIls reviennent avec leur nouvel opus Stay Out Late.

On commence assez fort avec les titres plutôt conventionnels que sont « This Place Reminds Me Of You » et « Jan » montrant, de par la même, que Buxton n’est pas à court d’inspiration.

On voit donc que, après avoir vaincu le syndrome de la page blanche durant ces trois années de silence radio, le combo retrouve une certaine créativité derrière des compositions habiles et efficaces partagées entre country-folk et soft-rock (« Haunt You », « Hanging On The Closet » ou autres « Miles and Miles » ).

Les arrangements musicaux se font riches avec l’abondance des synthés qui cohabitent harmonieusement avec les guitares mélodiques sur « New World » et sur « Hole Heart ». Stay Out Late est un autre accomplissement de la part du groupe d’Houston qui ne perd jamais une once d’inspiration pour emmener son auditeur dans des contrées West Coast avec leur soft-rock doucement psychédélique.

***1/2

27 décembre 2018 Posted by | On peut se laisser tenter | | Laisser un commentaire

Didi: « Like Memory Foam »

Il y a maintenant trois ans, Didi avait fait ses premiers pas avec un premier album. Le quatuor originaire de Columbus, dans l’Ohio, avait remis au goût du jour la noise-pop des années 1990 avec finesse et élégance. Et ils comptent remettre ça avec leur successeur nommé Like Memory Foam.

Toujours inspiré par Dinosaur Jr. et Sonic Youth, Didi passe la seconde et nous délivre des brûlots doucement noisy avec entre autres « Haru », « Sinking-Floating » mais également « Circles ».

Entre les guitares rugissantes et les rythmiques quelque peu décontractées, le groupe est en parfaite osmose d’autant que l’alchimie entre Kevin Bilapka Arbelaez qui a l’honneur de chanter en espagnol sur « Muerde », Meg Zakany et Leslie Shimizu fonctionne impeccablement comme sur « It Floods » ou « Heavy Ghosts ». Avec Like Memory Foam, Didi signe un retour bien classe et en grâce tout comme on aurait pu en rêver.

***1/2

27 décembre 2018 Posted by | On peut se laisser tenter | | Laisser un commentaire