Summer Salt: « Happy Camper »

Summer Salt a débuté de manière sporadique car, après un buzz assez conséquent sur la scène de Austin, son bassiste a été accusé de viol par plusieurs femmes. Le résultat a été un black-out total mais le combo, après avoir congédié son bassiste, a décidé de continuer et sort maintenant son premier album, Happy Camper.

Avec un tel patronyme et en regard au titre de son disque on aotient ce à quoi on peut s’attendre, à savoir une twee pop indie eaux accents 60s et arborant des mélodies entraînantes saturées de doo-wop.

Les climats sont légers et même gracieux et l’humeur est apaisante. Les atmosphères sont estivales et insouciantes. Happy Camper est essaimé par des petites perles de rosées qui ont nom « Speaking Sonar » et « Rockin’ my Paw » et des refrains enivrants comme « Life Ain’t The ame » et « Swingin’ For The Fences ».

Des petites touches de bossa-nova agrémenteront un disque qui se serait passé des mauvaises vibrations qui l’ont entouré et qui, dans l’absolu, ne mérite aucun excès, qu’il soit d’honneur ou d’indignité.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s