The Sea And Cake: « Any Day »

Depuis 1994, Sam Prekop, John McEntire et Archer Prewitt pourraient être les gens les plus ennuyeux du monde. Mais c’est l’inverse qui s’est produit. The Sea and Cake est un groupe d’intellos qui fait de la musique pour des intellos mais qui est, paradoxalement, parvenu à être apprécié par presque n’importe  qui. en réalité la capacité évidente d’être aimé par n’importe qui.

C’est un constat implacable qui se manifeste à nouveau quand on écoute ce Any Day. Avec leurs C.V. respectifs, les membres des The Sea and Cake pourraient rouler des mécaniques et enregistrer des titres expérimentaux qui séduiraient n’importe quel lettré.

Au lieu de ça, le groupe de Chicago produit une musique à la simplicité déconcertante et à l’efficacité redoutable. Ce onzième album est court mais il s’insinue dans les oreilles à l’infini. On pourra le comparer à Man-Made du Teenage Fanclub (que John McEntire avait d’ailleurs produit) : voilà un opus que l’on glisse sur sa platine un peu par hasard pour, au final se le mettre en boucle pendant des heures voire des journées.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s