Hippo Campus: « BAMBI »

2017 a a été un année florissante pour Hiopo Campus avec leur album Landmark ainsi que leur EP Warm Glow. Satisfaits de ce succès, le quatuor de St. Paul n’est pas du genre à rester les bras croisés et on en veut pour preuve leur successeur intitulé BAMBI.

Une fois de plus, Jake Luppen et ses acolytes comptent se démarquer de la concurrence avec des compositions pop pour les moins audacieuses. Et cela s’entend sur l’introduction cosmique intitulée « Mistakes » totalement surréelle et inquiétante et à mille lieues de ce que l’on a entendu chez Hippo Campus mais aussi sur les sonorités 8-Bit de l’interstellaire « Anxious » ou d’autres plus glitch sur « Doubt ».

A travers ces stonalités inédites tout au long de l’album, le groupe de Minnesota explore les thèmes des angoisses permanentes de Jake Luppen par rapport à la société et ses doutes sur son cercle social qui le rongent jour après jour.

Au milieu des influences multiples qu’habillent des morceaux dominés aux claviers et synthés futuristes comme l’éthéré et avant-gardiste « Think It Over », la montée en puissance de « Bubbles » mais encore du plus percutant « Golden », les guitares ont quand même leur mot à dire sur des titres beaucoup plus indie rock à l’accoutumée comme sur « Why Even Try » et « Honestly ».

En dix morceaux et en 33 minutes de musique, Hippo Campus continue à se réinventer et à exorciser les doutes sur le monde qui les entoure et BAMBI le capture plutôt bien malgré ses moments surprenants.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s