Mumford & Sons: « Delta »

Delta est la quatrième lettre de l’alphabet grec, c’est également le titre du quatrième album de Mumford & Sons ; c’est, enfin, l’endroit où convergent les courants.

On peut y voir une analogie avec la direction que prend le combo parti d’un répertoire indie-folk traditionnel très connoté à une évolution qui le voyait passer du banjo à des titres électro rock plus grand public.

Cette multiplicité sied parfaitement à la conclusion telle qu’elle est véhiculée par Delta, un éclectisme voulu et assumé par la groupe. On aura donc droit à des compositions mélancoliques («  Forever » et « Wild Heart »), des sonorité ethniques, (les Sud-Africains « Woman » ou « Rose of Sharon ») et des excursions plus allègres comme « Babe »l et l’électrique « Wilder Mind ».)

Si on comprend et adhère à cette démarche n se réjouira du choix du producteur :Paul Epworth (Florence & The Machine, Adele, U2…) si on déplore ce virage plus mainstream, on espèrera pour l’instant encore que nos « emo-folkeux » ne s’acoquinent pas avec Coldplay.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s