Alela Diane: « Cusp »

Cela fait 10 ans que Alela Diane navigue dans uns sphère americana plutôt ténébreuse à l’image de son précédent opus de 2013, About Farewell marqué par une rupture amoureuse. Son nouvel album s’inscrit dans un contexte différent puisque la chanteuse attend un enfant et que Cusp  s’emploie à célébrer la vie au travers des yeux d’une future mère.

Le piano a supplanté la guitare et ajoute une nouvelle dimension à cette approche folk axée sur la délicatesse. La nouvelle vision du monde qui s’y associe demeure mélancolique, un « Albatros » qui évoque le délaissement, mais elle est teintée d’espoir quand il s’agit d’investir à la cellule familiale sur un « Never Easy » où il est question de sa relation avec sa mère.

On appréciera « Song For Sandy »,hommage à Sandy Denny, « Emigré » au titre suffisamment parlant ou « Ether & Wood » dont les choeurs sont assurés par Johanna et Klara Söderberg de First Aid Kit et qui réinvestit avec plus de force la notion de parentalité.

Cusp se montre tout autant intime qu’auparavant mais il est nuancé par une lueur plus optimiste. Qu’elle réside à l’intérieur de soi permet de dépasser la tristesse apparente et de donner coeur aux notions de résilience et de cicatrisation.

***

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s