Parcels: « Parcels »

Dans la mouvance disco pop actuelle, Parcels était surtout connu jusqu’alors pour avoir collaboré avec Daft Punk sur le titre « Overnight ». Le quintet australien propose cette fois un premier album dont les ambiances et le style rappelleront fortement le Random Access Memory des Daft, avec ce son électro-disco-pop-funky si caractéristique.

Manque juste Pharrell Williams pour que la fête soit totale et surtout un peu d’inspiration. Car pour le reste, le groupe ne propose pas grand chose de neuf et reste beaucoup trop light et sans réel point de vue pour convaincre véritablement. Un disque sympa (à écouter d’abord en mode « single ») mais dans lequel on s’ennuie finalement assez vite.
**

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s