The Mommyheads: « To the World’s End

The Mommyheads est un combo assez atypique dans la mesure où les New Yorkais s’emploient à faire cohabiter indie et pro-rock depuis une bonne trentaine d’années (hormis un hiatus de dix ens entre 1998 et 2008).

To The World’s End est leur onzième album et, à l’instar de tout prog-rocker qui se respecte, le disque est bâti sur un mode de construction dynamique, faisant alterner rythmes et tempos, soit subtilement, soit de manière plus abrupte.

On aura donc droit à une pléthore d’influences allant de Pink Floyd à Led Zeppelin, en passant par The Police ou Queen.

Retenons une très bonne production, donnant à l’album une certaine intemporalité. NI ringard ni moderne, le son de cet album est bien ancré dans le piège style auquel il se réfère ce qui évite le piège de vouloir sonner actuel.

Alors, To The World’s End doit-il être écouté jusqu’à la fin du monde ? Sans doute pas ; contentons-nous d’en savourer certains moments (« Phatom LImb », « Don‘t Believe The Pilot), « Everybody Needs A Fool » ou le très jazzy « Thank You For The Songs ») sans chercher de midi à quatorze heures.

***

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s