The Low Anthem: « The Salt Doll Went to Measure the Depths of the Sea »

On a rarement, entendu pop aussi délicate que celle de The Low Anthem en ce début d’année 2018. 5e album du groupe, The Salt Doll Went to Measure the Depths of the Sea renvoie à Bon Iver et autre Sufjan Stevens, avec cette même fragilité dans les mélodies et les refrains, cette même douceur dans le phrasé et dans les voix, cette même application à ne froisser aucune note, à toujours aller vers plus de candeur et de beauté discrète.
Entre arpèges de guitares, sonorités électroniques, piano et arrangements légers mais superbes, le groupe américain signe là un disque de folktronica brillant, sans doute son plus bel album à ce jour, en tout cas le plus touchant, le plus vibrant.
***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s