Erland Cooper: « Solan Goose »

En marge de ses groupes Erland And The Carnival et The Magnetic North, l’écossais Erland Cooper signe un premier disque solo d’une grâce et d’une beauté infinie.
Un disque entre cordes et piano, composé d’instrumentaux sur lesquels viennent se poser par instant la voix de la soprano Charlotte Greenhow. Voici un opus invitant à la médiation et au repos, à écouter les yeux tournés vers le ciel. Superbe !
***1/2

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s