Elysian Fields: « Pink Air »

La voix sensuelle de Jennifer Charles fait toujours son petit effet dans les albums de Elysian Fields et ce Pink Air s’écoutera encore avec plaisir.

Foin des ambiances intimistes et jazzy de Ghosts of No leur précédent album, le duo renoue avec son rock mid tempo porté par la voix charmeuse et sensuelle de Jennifer Charles. À nouveau les ambiances indie rock sombres veillent sur nos oreilles ; un « Storm Cellar » pétri de distinction, « Beyond The Horizon » et « Tidal Wave » qui, eux aussi, se nourrissent aux mêmes venins.

Ceux-ci se font même plus affirmés et abrasifs sur « Karen 25 », « Philistine Jacknife » ou autres « Dispossessed ». On découvre alors ici des climats de plus en plus teintés de viscosité avec des schéma gorgés de plombs et de distorsion comme si Charles et Oren Bloedow souhaitaient s’aventurer dans les tréfonds du sludge metal.

Elysian Fields n’ont pas abandonné les plaisirs troubles ; il en utilisent simplement des nouvelles facettes.« Household Gods » et « Knights Of The White Carnation » font passer lun même message nourri, cette fois-ci, aux sources d’une véhémence plus débridée

***1/2.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s