Ty Segall & White Fence: « Joy »

We are who we say we are!”, c’est ce qu’annoncent Ty Segall et Tim Presley sur « Head On ». En termes de mission d’intention et de lettres de noblesse on ne pourrait trouver mieux chez ces « workalholics » pour qui le fait d’être prolifiques est une méthode mais fait également partie de ce qui constitue leur charme.

Loin pourtant d’entrer dans des clichés sur la qualité plutôt que la qualité ; les deux artistes sont toujours en quête d’expérimentations et, toutes proportions gardées, on pourrait émettre une analogie avec ce qui était l’âme de Jerry Garcia et du Grateful Dead.

La différence est que Segall et Presley ont choisi la concision et restent axés sur le registre vintage de la pop psychédélique et que Joy n’est, à cet égard, pas exempt de nous procurer ces quelques pépites psychédéliques propre à raffermir notre félicité.

Ce nouvel opus se veut fun et aérien, d’une légèreté qui évoquerait ces climats ù des amis se réunissent pour faire une jam.

On appréciera la bienheureuse étrangeté de « Good Boy » avec son duel de guitares ou les resuccées type Abbey Road qui jalonnent des plages comme « Do Your Hair », « Body Behavior » ou « Hey Joel, Where You Going With That ? »

Disque élégant et achevé, Joy pourrait bien s’avérer être un nouveau classique pour un duo déjà prolixe aussi en cette dite matière.

****

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s