Ray LaMontagne:  » Part of the Light »

L’éminence folk Ray LaMontagne, qui connaît un grand succès au Québec depuis un spectacle au Festival de jazz en 2005, a sorti son septième album, Part of the Light.

Une fois de plus, impossible de ne pas être remué à l’écoute de la voix inspirée et des poignantes mélodies du musicien né dans le New Hampshire et qui a des racines maternelles canadiennes-françaises.

Part of the Light porte bien son nom. L’album regorge de moments lumineux, presque religieux. Après avoir travaillé avec Dan Auerbach des Black Keys et Jim James de My Morning Jacket, LaMontagne a écrit, enregistré et réalisé les chansons de Part of the Light seul dans son studio, à la maison.

Cette intimité s’entend. Il y a une douceur dans le son, mais aussi beaucoup d’espace et de respiration. C’est beau à pleurer sur les ballades « It’s Always Been You » et « Goodbye Blue Sky ».

LaMontagne y va encore de sa subtile touche floydesque ici et là. Plus rock, « As Black as Blood Is Blue » marque la moitié de l’album. « Such a Simple Thing » sera, à son tour, un bijou à la pedal-steel.

Ray LaMontagne ne se réinvente pas et reste dans sa zone de confort, mais les 10 chansons de Part of the Light frisent la perfection.

* * * 1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s