Aimee Mann: « Mental Illness »

Le titre du neuvième album solo de Aimee Mann se veut une référence à cette fragilité qui semble être l’apanage de notre singer-songwriter. Elle avance ici, en effet, un point de vue on ne peut plus adapté à ses thématiques habituelles : tomber amoureux, cesser de l’être, être en relation affective avec un autre, se retrouver seul ; bref toute la palette de ces émotions qui peuvent perturber une personne au point de dérégler sa représentation mentale.



Mann est une chroniqueuse exemplaire de ce type d’état passionnel depuis son « debut album » en 1993 ; ici la problématique est encore plus approfondie avec un opus qui réunit ses compositions les plus fortes depuis son Bachelor No. 2 qui date de l’an 2000.

Sentant sans doute qu’un répertoire où la mise en avant de personnages mus par leurs émotions nécessitait une plus grande sensibilité, Mann substitue à sa pop-rock une esthétique trempée dans des schémas acoustiques.

Le résultat en est une œuvre résonnant de façon soyeuse, travail dans lequel la chanteuse explore la solitude et la tristesse de manière harmonieuse et tentante  au point que ces entités mélancoliques nous font éprouver le besoin de les habiter plutôt que de les éviter.

***1/2

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s