Alex Clare: « tail of Lions »

Comment trouver l’inspiration quand on est envahi par la technologie ; à cette question qui se pose pour beaucoup d’artistes Alex Clare a trouvé sa solution. Mûrir en se posant comme « singer songwriter » et s’entourer de collaborateurs lui permettant de s’éloigner du son de Too Close, son album précédent qui lui a pourtant permis d’être double disque de platine.

Ce troisième opus le voit aborder une grande variété de sujets (la santé mentale sur « Basic », les difficultés de la vie quotidienne avec le hard funk de « Surviving Ain’t Living ») et le tout est arrangé de manière intimiste comme en témoigne le « single » « Tell Me What You Need » même si celui-ci témoigne de synthés emphatiques et de percussions éloquentes.

Converti au Judaïsme orthodoxe, Clare va faire deTail of Lions, un opus pétri de références à la culture juive et à la tension entre sa foi et les pressions exercées par le monde moderne (« Got Real », « Gotta Get Up »). La fin de l’album s’illustrera par un « closer » contemplatif, « You’ll Be Fine », comme pour boucler le cercle du questionnement qui l’a animé et qui a été source des interrogations dont Tail of Lions est la genèse.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s