Cristal Fairy: « Cristal Fairy »

Crystal Fairy est un supergroupe constitué de Buzz Osborne et Dale Crover (The Melvins), Teri Gender Bender de Le Butcherettes et Omar Rodríguez-López (At the Drive-In et the Mars Volta.

Ils ont déjà collaboré sur une reprise de « Rebel Girl » des Bilini Kills mais ce premier album est plus lent et lourd, voisin du « sludge metal » à la façon The Melvins. L’ouverture, « Chiseler », s’annonce comme un titre hard-rock plutôt évitable tant il évoque Avenged Sevenfold ou Nickelback mais le reste de l’album s’avère plus savoureux dans une lignée sludge/doom metal rappelant un Windhand avec ses riffs trapus.

Ces derniers, quoiqu’un peu répétitifs, ont une épaisseur qui n’a rien de graisseux épousant avec pertinence le phrasé vocal de Gender Bender. Ce dernier apporte une touche bienvenue de virtuosité par sa théâtralité virtuose : les tonsalités mélodramatiques sont métalliques à souhait en termes de de vibrato, de hauteur de voix et de dynamisme. On écoutera avec plaisir les idiosyncrasies « fun » de « Crystal Fairy », un « Secret Agent Rat » chanté en Espagnol ou le passage a cappella de « Drugs on the Bus » et interprété avec ferveur, intensité et un timing perturbateur.

En tout est pour tout il ny a rien à redire à l’exécution musicale ; elle n’est certes pas captivante (les accords en mode mineur et les tonalités en distorsion sont monnaie courante désormais) mais les vocaux de Bender sont suffisants pour emporter le morceau et faire de Crystal Fairy un album engageant faute d’être original.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s