Guerilla Toss: « Eraser Stargazer »

Le fait que Guerilla Toss ait choisi d’enregistrer leur nouvel album en dit long sur son approche en ce qui concerne le côté business de la chose. Comme il sied à celle-ci, ce combo d’avant garde new-yorkais se montre assez sauvage dans sa démarche. Sur ce nouvel opus, le groupe favorise un concept lié à l’excentrique, l’imprévu et la capacité à véhiculer un sesns qui serait lié à la menace.

La chanteuse, Kassie Carlsson se montre une vocaliste habitée avec des textes privilégiant l’écriture automatique sur un accompagnement fait de percussions rudes, de guitares incisives et de rythmiques frondeuses. « Grass Shock » en est représentatif tant il se veut porteur de virulence et de compulsion épaulé par d’autres morceaux comme « Multibesat TV » ou « Big Trip » qui entérinent une volonté de déboulonner les canons du rock alternatif. Le résultat en est des changements d’humeurs qui hésitent entre inconséquence et exaltation ; il conviendrait à chacun d’y trouver éventuellement commodité ou ennui.

**1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s