The Coral: « Distance Inbetween »

L’album « come back » comporte un double enjeu et il peut, soit confirmer que le groupe qui le commet continue son déclin, soit montrer que ledit groupe est parvenu à se ressaisir. Distance Inbetween s’avère un titre relativement adéquat d’autant qu’après le départ de Bill Ryder-Jones, le folky Butterfly House n’était pas enthousiasmant.

The Coral semblent avoir redressé le tir ici avec ce nouveau véritable album (le précédent n’était qu’une compilation d’inédits) et renoué avec ce qu’on pourrait appeler l’élément lysergique ui faisait partie de son répertoire.

Le son n’est pas littéralement lourd mais il est plus dense et sombre (peut-être comme jamais il ne l’a été chez eux) et les harmonies renouent avec cette tonalité acide par laquelle nous les reconnaissions.

« Million Eyes » parviendra à conjuguer vocaux aériens et nuance gothique, servi par un solo de guitare dont on avait oublié que The Coral pouvaient le commettre et « Connector » nous réintroduira illico dans un groove hypnotique qu’on retrouve comme un vieil ami perdu de vue.

« White Bird » plongera encore plus loin dans l’ailleurs avec une plongée dans ce que nous proposaient les Pretty Things période SF Sorrow tandis que « Fear Machine » renouerera avec un blues-rock et un break de guitare comme on n’en fait plus depuis The Groundhogs.

On citera également « Miss Fortune » et un solo de six cordes joué à l’envers (le regretté Lee Southall) et le titre de fin, « End Credits », véritable bijou accompagné d’un mellotron qui sonnera comme tout droit sorti de l’univers où Syd Barrett et Roger Waters se passaient le témoin.

***1/2

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s