Stay: « The Mean Solar »

Stay est un groupe psyché-rock originaire de Barcelone dont voilà ici le cinquième album. Produit par Owen Morris (The Verve, Oasis) il s’honore sur The Mean Solar Time, de la participation de Andy Ball sur quelques morceaux (« Smiling Faces », « Pinkman », « Dirty and Alone »).

Soniquement, Stay se situe dans le registre le plus « soft » de la psychedelia : les vagues de claviers sont amples et chaudes et les vocaux adoptent une accentuation qui se veut charmeuse plutôt que dérangeante.

On pensera aux Stone Roses et aux Byrds (« You Knox It’s Right ») ou, bien sûr, Oasis (« Always Here »). La cithare fera son apparition sur quelques plages (« Mine Blowind »), « Shake The Sun » rappèlera Teenage Fan Club et « Pinkman » renouera avec guitare et orgue en mode « heavy ».

The Mean Solar est un bon petit album de pop psychédélique qui fait étalage de jolies choses propres à contenter qui est sensible au genre.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s