Kane Strang: « Blue Cheese »

Quand on saura que Kane Strang fait partie de la mouvance du label Flying Nun on ne s’étonnera pas que le premier album de l’artiste soit constitué de diverses palettes soniques s’échinant à nous présenter un disque qui soit cohérent et imprégné de l’esthétique lo-fi et de techniques d’enregistrement rudimentaires.

Le son est à la fois étrange et familier, l’atmosshère, comme sur « Full Moon, Hungry Sun », semble vouloir englober tout un univers à perte de vue tout en se cantonnant à un petit espace intime. Les enregistrements sont d’ailleurs faits pour restituer le climat d’un concert, comme si on le suivait mais de loin.

Strang fait penser à Mac Demarco sauf que lui accentue son « songwritin » pour nous offrir une vision plus claire : de la différence qui éclaire chaque composition Strang nous offre un petit opus mémorable, à écouter dans l’herbe allongé sur le dos et regardant les nuages se promener.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s