Giorgio Tuma: « This Life Denied Me Your Love »

Auteur d’un merveilleux album de « chamber pop » (In The Morning We’ll Meet), Gogio Tuma s’était mis à expérimenter au moyen de « singles », de diverses collaborations et d’incursions dans le cabaret et le reggae.

This Life Denied Me Your Love voit l’Italien renouer avec les tonalités rtiches de la chamber pop. Comme à l’origine on retrouve un son hérité des High Llamas et de Broadcast et évocateur de ces randonnées en solitaire la nuit dans les rues de Rome.

Si on ajoute un peu de soft rock («  Foxes Don’t Lie ») et une production plutôt vaporeuse aux confins de la dream pop on obtiendra un opus qui parvient toutefois à déchirer le voile qui l’enrobait grâce à des plages de « reverb » donnant à l’ensemble un son plus brouillé qu’éthéré. La ballade country, « Mountain Elia K » aura ainsi un climat cinématographique et « Maude Hope », lui, nous rappellera des groupes comme Stereolab.

Le résultat est un bel album fait de sophistication pour amateurs de bonne « easy listening ».

***1/2

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s