So Pitted: « Neo »

Parfois les mélodies, toutes belles quelles soient, ne sont pas suffisantes ; parfois on peut avoir envie d’entendre quelque chose qui va vous clouer au sol. C’est à cela que s’emploie ce trio de Seattle dont la seule démarche semble être à accumuler les riffs comme si ils étaient passés au mixeur avant de s’écrouler dans les bas-fonds d’un escalier à spirales.

Par moments, « Pay Attention To Me, Rot In Hell », leur source d’inspiration principal sonne comme du Nirvana passé à la moulinette par Devo, Both Age ou TAD qui se regarderaient en chien de faïence avant de s’écraser par terre. Bien sur, la question qui vient à l’esprit est de savoir si il est nécessaire de ressusciter le grunge tendance nihilisme. Si le prix à payer en est l’inconfort, Neo mérite sa médaille d’instrument dédié à la souffrance

**1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s