DIIV: « Is The Is Are »

Is The Is Are est le deuxième album de DIIV mais ,pour le leader de ce combo de Brooklyn, Zachary Cole Smith, c’est bien plus que cela. Depuis leur premier opus, Oshin, il a été arrêté pour possession d’héroïne et est passé par une longue période de désintoxication.

Sur ce double disque Smith affronte bravement ses démons en jumelant des textes personnels avec des mélodies de guitares en pâmoison alliant morosité et enchantement. On éprouve alors un sentiment d’urgence comme si, oute la vivacité et la sécheresse de la production Smith souhaitait que les mots soient véhicule de libération.

Avec « Dopamine », par exemple, les tonalités de la six cordes sont très glitter et les vocaux mélancoliques («  Burning out / running in place / I got so high I finally felt like myself ») ou, sur « Incarnate Devil », sa voix boueuse et embrumée se confronte à des percussions rageuses et un riff de guitare paniqué.

L’amour est présent aussi ; « Under The Sun » est une chanson dédiée à la chanteuse Sky Ferrera et se présente ainsi comme un effort de rédemption ; c’est, en effet, de cela qu’il s’agit et, propre elle aussi à la thématique qui émerge de Is The Is Are, elle sera apte à illustrer ce retour à la reconstruction.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s