David Vassalotti: « Broken Rope »

David Vassalotti est surtout connu comme guitariste de Merchandise. Broken Rope, en ce sens, n’est pas qu’un album solo pas parce que l’artiste y fait tout mais parce qu’il ne sonne jamais comme un travail qu’aurait pu commette un groupe.

Qui d’autre que quelqu’un bossant en individuel aurait pu passer du lo-fi à des inclinaisons littéraires ou alterner le douceâtre intime avec le noisy incompréhensible ?

Il faut être libre de ses actes pour ouvrir un album avec un titre aussi bizarroïde que « The Trouble With Being Born » greffé d’electronica, de saxophone et de guitares en dissonance s’engouffrant dans un « Lady Day Redux » où le souvenir de Morrissey émerge.

On ne doit pas chercher direction mais plutôt ici volonté d’affirmer le « non sens » pour alterner des figures historiques tragiques (« Ines de Castro »), du folklore russe sont on revendique qu’il soit cryptique.

Broken Rope peut être déroutant par ses improvisations et ses bruits mécanistes ; c’est dans cette dialectique qu’il est un ouvrage fascinant.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s