Field Music: « Commontime »

Commontime est un disque surprenant pour beaucoup de raisons. D’abord, au égard au statut qui était celui de Field Music dans ces groupes indie à guitares au milieu des années 90 et qui e montrait plutôt timoré, on est assez ravi de les entendre produire un album qui sonne aussi dans son époque aujourd’hui.

Ensuite, si on considère cette cohorte depuis le temps qu’elle existe,on est désarçonné d’entendre si peu de six cordes. Tout juste discernera-t-on un « twang », et ceci pas avant la quatrième plage, « I ‘m Glad ».

Auparavant, et même ensuite, Commontime nous montre les frètes Brewis revenir à leurs influences premières piochées dans un catalogue datant des années 70 et 80.

« Trouble at the Lights » affiche un « break » de guitares rappelant Wings et « If Not For You », lui, la période post-glam de Bowie conjugué au funk ironique de Talking Heads.

Partout, Field Music échappe au pastiche, ce qui n’est pas si peu dire et fait preuve d’une belle confiance étayée par de charmantes harmonies et des complexités indie du plus beau tonneau.

Ce nouvel opus déchire sans fausse honte et prouve que le titre d’ouverture « The Noisy Days Are Over » n’est pas un vain mot.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s