KIlling Joke: « Pylon »

Accompli ? Ce n’est pas une surprise mais inspiré et encore d’actualité ? C’est pourtant le cas ici pour une combo qui approche sa quatrième décennie. En droite ligne avec de leur re-formation post 2002, le line-up original de Jaz Coleman, Geordie, Youth et Paul Ferguson continue, avec Pylon, de nous déverser son torrent de « metal » apocalyptique.

Cet opus a la taille et le spectre de ce dont il traite. Il est infesté de dynamisme et de magnificence tout en conservant une sensibilité pop vive et tenace. Quand « War On Freedom » résonne, le combo qui se lâche est capable de faire entendre une guitare qui scintille et claironne joyeusement. Ce titre seul marque à quel point des influences peuvent être congruentes et donner sens tout comme, dans un monde plus juste un morceau comme « Euphoria » monopoliserait les hit parades. Ici la crédibilité n’est même pas une question mais une évidence alors, plutôt que de renvoyer les anciens à leurs vieilles lunes il serait peut-être salutaire de bazarder ceux qui se présenter comme leurs successeurs.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s