Vega INTL. Night School: « Neon Indian »

Voici la dernière production de Alan Palomo avec cet album nommé Neon Indian. Ils ‘agit d’un opus toujours aussi engageant mais avec une plongée vers la claustrophobie liée sans doute à l’installation de notre Texan à Brooklyn. Rythmes et textures visent à nous désorienter, à mettre encore plus le sentiment de confusion que le déménagement vers une nouvelle ville peut inspirer.
Nous sommes ici dans le domaine de l’étrange et du surréaliste, rappelant le After Hours de Scorcese, avec un son aux synthés évocateur des années 80 qui frise le pastiche. On retrouve aussi des influences Toro Y Moi ou Ariel Pink. Si on considère que Palomo apparient au courant de la chillwave, on ne peut qu’apprécier la manière dont il parvient à la rendre plus gaillarde.
***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s