No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Girls Name: « Arms Around A Vision »

Le vocaliste de Girls Name, Cathal Cully a dit à propos de The Idiot de Iggy Pop que c’était le disque qui l’avait le plus marqué quand il avait traversait des épreuves. Sachant cela, il est impossible d’écouter, Arms Around A Vision, le troisième album de nos musiciens de Belfast sans penser aux barytons sombres que Bowie avait produit pour l’ancien Stooges. 

On y retrouve la même atmosphère morbide, les rythmes dansant et les timbres en baryton « Take Out The Hand ») « An Artidicial Spring » ou « Desire Oscillations ». Les chorus s’emploient à briser la tension et les orchestrations expérimentales se font jour sur « (Convalescence) » et « (Obsession) », les guillemets indiquant des ruptures par rapport à la narration du disque.

« Chrome Rose » utilisera une combinaison d’orgue et de mélodie tragique qui culminera sur la reverb hantée de « I Was You ».

Entre désespoir et vitalité cette écoute véhiculera alorsun entrain qui ne manque pas de nous étonner.

***1/2

14 octobre 2015 Posted by | Chroniques "Flash" | | Laisser un commentaire

Kylesa: « Exhausting Fire »

Le sludge-punk de Kylesa est facile à reconnaître tant il dépare son origine, le Deep South. Cela fait dis ans que le combo affiche les mêmes cheveux longs et et nous balance une musique soigneusement équilibrée et dont la rythmique date des siècles précédant le heavy metal.

« Crusher » et « Lost and Confused » se meuvent avec grâce entre raclements fuzz et une pincée de musique « ambient » permettant au combo de dynamiter le genre et de luis donner une dynamique post-rock et la plupart des titres montre comment les vocaux de Laura Pleasants et Philip Cove mettent en valeur cette recherche de cohésion.

« Movinge Day » et « Night Drive » mêlent ainsi new wave et rock gothique des années 80 alors que « Falling » et « Blood Moon » complètent le panorama pet lui sonnent une couleur psychédélique.

Le point de rencontre sera alors un amalgame entre calme et fracas, formule rebattue certes, mais Kylesa la maîtrise si bien qu’on aurait tort de s’en priver.

$$$

14 octobre 2015 Posted by | Chroniques "Flash" | | Laisser un commentaire