Julia Holter: « Have You In My Wilderness »

Que ce nouvel album de Julia Holter arrive entre saisons convient parfaitement à une humeur centrée sur le passage du temps et la lente entrée vers les mois ls plus sombre, .est opportun car on l’y voit aspirer à une certaine clarté alors que l’ombre s’approche et on se sente en hésitation entre émerveillement et incertitude.

Tout y est merveilleusement nuancé et sous entendu comme cette rencontre de voix et démotions pleines de cette magie subtile qui ne peut être feinte.

 

Alors que le disque est élégant Holter nous présente un état sauvage puissant et fascinant grâce à des arrangements captivants. « Lucette Stranded on the Island » mêle poigne glacée et luxuriance dramatique alors que « Velasquez » est un carnet fait de de dérives musicales et de diversions cinématographiques.

Have You In My Wilderness est le moment où elle sort des labyrinthes et des linceuls et nous dévoile un éclat plus ancré dans une réalité. Il ne s’agit pas de La Réalité même mais juste de cet instant où elle est encore sans inhibitions et pleine de cette vitalité qui majestueuse qui va très vite sombrer dans les brouillards

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s