Blank Realm: « Illegals in Heaven »

Pour qui connaît Blank Realm, il saura que leur répertoire va entre compositions frénétiques et titre garage écoutés sur une radio mal syntonisée. Sur Grassed In, ils étaient parvenus à canaliser leur rock chaotique en quelque chose de plus cohérent, démarche qu’ils poursuivent ici sur Illegals In Heaven premier album enregistré en studio.

Celui-ci est néanmoins toujours aussi pétillant comme sur « River of Longing » et sa mélodie infectieuse vibrante et arty ou de titres de la trempe de de « Cruel Night », une cotoneux « Palace of Love » ou le saturé « No Views ».

Illegals in Heaven va ainsi entre tendresse (« Dream Date ») ou climats plus matures et concluants (« Grassed Inn ») ; bref un album de ces Australiens de Brisbane qui rétablit un parfait équilibre entre excitation qui en impose et tempérance toute en retenue.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s