John Howard: « John Howard & The Night Mail »

John Howard est un vétéran de la pop britannique post-Bowie et post-McCartney du milieu des années 70. John Howard & The Night Mail est sa première manifestation avec un groupe en 2015 et il est ici accompagné d’un trio solide nous proposant une album pop dont la principale qualité est la robustesse.

On reste planté dans l’univers du climat 70’s tout en ne le singeant pas ; il sonne toujours incapable d’éviter les mélodies qui visent à monter en flèche mais se montre on ne peut plus à l’aise pour les apparier à des climats majestueux qui se transforment en véritable dramaturgie.

Ce la n’exclut pas sa faculté à garder un oeil sur le détail (sa reprise du « Small World » de Aztzc Camera) et un certain art de la composition de délicates petites vignettes psychédéliques (« Intact & Smiling ») ou d’un boogie mena au piano, « Control Freak » qui étonne sans détonner.

La pop de Howard est juste belle, et c’est sa simplicité qui la rend si adoucissante et astringente à la fois.

***1/2

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s