Mike Krol: « Turkey »

Il faut considérer Mike Krol plus pour ce qu’il n’est pas que pour la manière sont il se représente. Avec huit éclairs de fuzzy pop déchirante, ce disque vous adresse un clin d’oeil rapide avant que vous ne repassiez à côté de lui. Pour cela la méthode est bien simple ; un instrumental au piano doux à vous plonger dans la contemplation. Bien sûr, pour brouiller un peu plus les pistes on a droit à ce marmonnement : « Je n’ai pas signé pour faire cette merde ». S’ensuit un rire et le disque s’arrête, tout net.

Quant à ce qu’il n’est pas ; eh bien considérons qu’il ne fait pas partie de l’engeance de ces petits morveux ayant à peine dépassé la trentaine et ayant décidé de faire un sacré boucan. En l’exemple un truc loufoque avec la pédale fixée sur le registre « metal », des accords de fous et une vélocité dont on ne sait si elle s’arrêtera.

« Les Than Together » apportera une touche luxuriante et mélancolique mais c’est un adjectif qui ne peut s’appliquer à un tel personnage. Le total est du garage rock frénétique frayant dans la stupidité assumée. Bref, c’est un album du feu de Dieu !

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s