Defeater: « Abandoned »

Defeater se sont assignés la mission de de situer aux marges de le scène hardcore en utilisant leur musique comme véhicule à des histoires et concepts forts. Abandoned est le dernier épisode de leur saga tragique dans laquelle aucune famille ne figure. Le quintet de la Nouvelle Angleterre y tisse un conte funèbre dur des instrumentaux qui sonnent de façon de plus en plus sinistre.

Tout y est présenté sous les yeux d’un prêtre et véhiculé avec un lyrisme intense voisin de leur « debut album » : Travels.

On y retrouvera donc désespoir étayé par des mouvements subtils de mélodies funéraires sur « Remorse » ou « Pillar Of Salt ». Même les titres les plus vifs et agressifs, (« December 1943 », « Spared In Hell ») baignent dans un poids toujours aussi émotionnel  et de même nature.

Abandoned restera constant dans ses tonalités mais varié dans ses cadences ; cela en fait un disque se post-rock mesuré et nuancé ; le tout livré dans une cohésion à laquelle on a beaucoup réfléchi.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s