Sarah McQuaid: « Walking Into White »

Sarah McQuaid est une folk-singer dont Walking Into White est le quatrième album. D’entrée l’impression donnée est que nous flottons au vent mais que nous ne sommes jamais éloignés d’une falaise escarpée. Son jeu de guitare est fluide et rappellera quelque part celui de Roy Harper et sa voix est à la fois douce et apaisante tout en maintenant un écho d’autorité qui semble acquis par la sagesse.

Le titre d’ouverture, « Low Winter Sun », évoquera The Who période Quadrophenia à la foi aérien et dénudé tout comme «  Where the Wind Decides to Blow » empruntera de manière flagrante au rock and roll.

« Yellowstone » versera, lui, dans le classicisme espagnol tandis que les harmonies a cappella à trois voix de « Sweetness And Pain » véhiculera mystère et brume. Un hyme religieux écrit par Saint François d’Assise et mis en musique par William Henry Drape, « Canticle of the Sun », apportera, enfin, une part de majesté à un album qui baigne dans une obscurité qui est également source de réconfort.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s