Eszter Balint: « Airless Midnight »

Eszter Balint est une chanteuse et actrice qui revient à la musique avec un troisième album qui met en valeur ses qualités artistiques.

Airless Midnight évoquera une douleur intime qui rappellera les premiers pas de Liz Phair et qui sera construite autour du guitariste Chris Cochrane John Zorn), Dave Schramm (Yo La Tengo), Marc Ribot aini que le bassiste JD Foster et le batteur Brian Wilson, tous deux ayant travaillé avec Neko Case.

Balint possède une vois sensuelle et éthérée, rappelant la force intérieure de quelqu’un comme Keren Ann et c’est dans ce climat qu’elle nous narre des contes de rencontres d’un soir, d’amants fuyants et de déceptions.

La ballades tranquilles (« Exit 63 » ou « Silence ») évoquent solitude et amertume alors que les puissants « Let’s Tonight It » ou « All You Need » explosent comme une rage intérieure trop longtemps contenue.

Balint utilise son violon de façon grinçante comme pour en faire une arme sonique. Ce disque a été enregistré pour faire mal mais aussi pour exposer ses douleurs et les transformer en armure ; le claques qu’elle nous assène sont alors rafraichissantes et propres à nous secouer.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s