Bullet for My Valentine: « Venom »

Si ce cinquième album de Bullet for My Valentine est révélateur de quelque chose, ce sera que le combo a traversé des épreuves assez douloureuses ces derniers temps. Depuis près de 17 ans, les Gallois s’étaient installés dans une iche assez confortable pour eux ; celle de pourvoyeurs de nu-metal furieux et implacable.

Aujourd’hui le titre Venom semble indiquer que la chose est prise un peu trop au sérieux. Avec des textes faisant allusion à des tables qui tournent sur elles mêmes et à une culpabilité et un sort dont personne ne peut se sentir à l’abri, on ne peut que constater que le groupe n’a pas véritablement changé dans ce qui pouvait générer son irritation à l’origine.

La musique n’est pas non plus exempté de clichés avec des lignes de basses haletantes le disputant aux riffs de guitares frénétiques et aux vocaux de Matt Tuck aboyant comme étranglés.

Bien sûr l’exécution est complexe tout comme l’interaction entre les instruments mais cela n’élimine pas le fait que Venom pourrait être un disque fabriqué par n’importe quel combo de metal en colère.

**

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s