Langhorn Slim: « The Spirit Moves »

Langhorn Slim est un type sérieux, même dans son excentricité et c’est cela qui lui permet de ne jamais être ennuyeux. Il est devenu plus sobre, s’est installé à Nashville et s’est allié à l’ingénieur du son Adnrija Tokic où des instants mémorables se sont passés, ne serait-ce que l’album avec Alabama Shakes.

Slim est toujours dans une phase de cogitation et son rock-folk délivré au banjo demeure toujours un hybride travaillé cette fois de manière plus arty et avec une volonté de plus grande profondeur.

Des messages positifs ornent « Spirit Moves » avec leurs touches de cuivres mariachi et le shuffle de « Meet Again » ne manquera pas à évoquer pour nous Paul Smon. « Strangers » voit Slim parler de repentance et lui permet de regarder la réalité droit dans les yeux sur « Southerrn Bells ».

Avec sa voix haut perchée évocatrice de Neil Young, Slim accomplit un parcours fait de renaissance et de remise en cause ; seules conditions sans soute permettant d’opérer vers un véritable changement.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s