Kagoule: « URTH »

Il y a beaucoup de caractère qui est en évidence dans ce « debut album » revigorant de de trio de Nottingham. Du caractère mais aussi un certain brio à s’emparer des cendres du rock alternatif US du début des années 90. La chose peut sembler facile mais lui redonner forme en mettant la barre plus haut que le simple copier-coller est lui donner une véritable identité, une nouvelle instance qui permet à Kagoule de se frayer une place hors de la masse.

De prime abord on aurait pu penser que c’était un combo qui ne faisait que ressasser les années de gloire du genre, mais, en partie grâce à leurs performances « live » ils ne peuvent être perçus comme les restes dépassés d’un style qui ne l’est pas moins.

Ainsi la clameur de « Adjust The Way » rappellera le Sebadoh abrasif et leur appétence pour une dynamique alternant la calme et le bruyant imprime une marque qui va bien au-delà de la simple imitation. Les harmonies mixtes de Cai Burns et Lucy Hatter accompagne un art de la composition consommé et une dynamique qui ne nous laisse pas en place.

URTH est un album frais et prenant ; il témoigne du fait que l’esprit rock and roll est toujours là.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s