Elenie Mandell: « Dark Lights Up »

Après un « debut album », Wishbone, unanimement encensé en 1999 cette singer:songwriter de Los Angeles a sorti des disques de manière très prolifique ce qui coïncidait avec son refus de faire le même disque à chaque fois. Sn itinéraire musical est fascinant ; rock, pop, country folk, jazz et même cabaret. Dark Lights Up son dixième opus partage le même éclectisme et le débuter sur un titre comme « Im Old Fashioned » en est révélateur.

Pour la première fois, l’artiste s’auto produit et c’est sans doute sa patte personnelle qui permet à l’album de ne pas sembler s’éparpiller au milieu de tous ces différents registres abordés. Pour cela elle a utilisé des arrangements clairsemées et clean, de type country.

Sa voix est souple, bien mixée et sous tendue par une instrumentation subtile et discrète (guitare, contrebasse, piano, batterie, trompette et bugle. Son duo mixte sur « Baby Don’t Call » est charmant alors que le plupart des climats vont du mélancolique (« Someone To Love Like You » et « China Garden Buffet ») au facétieux (« I’m Old Fashioned ») et au désinvolte (« Cold Snap » ou « If You Wanna Get Kissed »).

Ce mix méritera attention et il la retiendra sans peine.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s